Main | blanc Cuvée Aude »

mercredi 30 août 2006

Bulletin de santé cuvée Belle de Nuit

2004 : actuellement en vente

1991 : premier millésime de Grenache pur vinifié en vendanges entières, d’inspiration Chateauneuf-du Pape. Suivent les millésimes 1992 puis 1993. Cette cuvée, à l’époque avant-gardiste pour le Minervois, choquait par son originalité et semblait décalée dans une gamme Minervois. C’est pour ces raisons qu’elle fut ajournée pendant 4 ans. C’est en dégustant les anciens millésimes que nous avons constaté l’incomparable potentiel d’évolution de cette cuvée. C’est ainsi que nous avons décidé de la redémarrer en 1998. Du fait de la similitude de vinification avec la cuvée Sylla, (vendange entière avec les rafles, élevage en bouteille) on peut établir avec le recul un parallèle entre ces deux cuvées.

2004 : certainement un millésime de référence bien ouvert sur le fruit ; à carafer ou ouvrir au moins 12 heures avant.

2002 : au choix : c’est maintenant sur le fruit, ou dans deux ans. 2001 : en zone rouge faite confiance au temps.

2000 : attendre encore jusqu’au début de l’hiver.

1999 : c’est reparti : à boire ou à garder. Le dilemme sera difficile.

1998 : à boire ou à attendre. Grosse aptitude de garde.

1991 1992 1993 Feux à volonté,et comme disait une amie précieuse (On se roulerai dedans)

. Précaution d’emploi de ce bulletin de santé

Il est très difficile de définir le seuil de maturité optimale d’un vin. Ce délicat moment peut fluctuer d’un dégustateur à l’autre car il est tributaire de la diversité du goût et de l’appréciation de chacun d’entre nous. Pour nous permettre de cerner et d’affiner au mieux cette tentative de mode d’emploi de nos différentes cuvées, je vous invite à vous joindre à nous en nous faisant parvenir, par tous moyens, votre avis, et pourquoi pas, quelques accords mets/vin. Ce n’est que riche de toutes ces expériences que nous arriverons ensemble à extraire le meilleur (la substantifique moelle) de ces flacons.

Michel Escande

Posted by Michel Escande at 16:29
Categories: Belle de nuit

mercredi 08 juin 2005

Belle de nuit 2001

Pétales de rose, épices au nez ; une bouche fondante avec une belle finale sur l’olive noire, cette jeune Belle de nuit gorgée de fruit surprend par son velouté et son équilibre. Essayez d’en garder !

Posted by Marie-Agnès Laleman at 11:49
Categories: Belle de nuit

mercredi 22 décembre 2004

Belle de nuit 2002

À ne pas déboucher actuellement, le vin continue de se remettre de la mise.

Posted by Gabriel Escande at 11:48
Categories: Belle de nuit

mardi 16 novembre 2004

Belle de nuit 1999

Une des bouteilles en forme du moment (depuis le printemps 2004). On peut commencer à déboucher avec allegria les bouteilles de ce vin suave et long.

Posted by Vincent Pousson at 13:04
Edited on: vendredi 30 décembre 2005 11:40
Categories: Belle de nuit